aucun commentaire pour l'instant

Station F : l’Outre-Mer entre en gare dans l’incubateur de Xavier Niel !

Station F, « le plus grand campus de startups du monde », ouvrira ses portes à Paris cet été. 34 000m2 dédiés à l’entrepreneuriat. Le projet est celui de Xavier Niel qui y a investi 250 millions d’euros. Exclusivité #Time2Link : l’Outre-Mer y sera représenté grâce à un partenariat avec l’association Outre-Mer Network. Daniel Hierso, président de la structure, a répondu à nos questions. 

 

Outre-Mer Network a récemment signé un partenariat avec Station F, peux-tu nous en dire plus ?

C’est la suite logique et une brique de plus ajoutée à notre programme d’accélération ainsi qu’une rencontre.

Nous co-animons depuis 5 ans un cycle de formation à destination des entrepreneurs issus des quartiers et/ ou d’Outre-Mer avec des acteurs prestigieux et reconnus dans leur domaine : ce sont les Jeudis de la Stratégie. Le programme est animé par Xavier Fontanet, ex-PDG d’Essilor, et se déroule en partenariat avec HEC et le BCG en mars en avril chaque année. Plus de 350 entrepreneurs ont suivi cette formation à 360°. Les participants bénéficient aussi, tout au long de l’année, d’un accompagnement stratégique prodigué par le BCG et KPMG. Certains reçoivent des bourses afin de parfaire leurs compétences managériales avec la Fondation HEC.

Outre-Mer Network anime entre autre un programme plus global, « Osons l’Outre-Mer « , dans lequel on peut retrouver les fameuses sessions du #Time2Link et d’autres évènements un peu atypiques comme le forum Osons la Banlieue, co-organisé avec Mozaik RH et Aude de Thuin. De ces initiatives sont nées des rencontres improbables.

D’ailleurs, on peut même dire que le partenariat avec Station F déroule directement de ces networking puisque c’est toi même Estelle qui nous a mis en contact avec Anne-Michelle (ancienne directrice de NJJ Holding), rencontrée sur Osons la Banlieue à Pantin. Vous nous avez donné l’opportunité de défendre la parole de l’Outre-Mer qui innove à Roxanne Varza (Directrice de Station F) et voilà !

Quel est l’intérêt d’un tel partenariat ?

Station F sera le plus grand campus d’entrepreneurs au monde, autant vous dire que tout le monde sera là. On y trouvera des incubateurs comme ceux de Facebook, HEC, Vente-Privée et beaucoup d’autres. De nombreux fonds français, anglais, américains, chinois vont également s’y installer et la quasi totalité des institutionnels dédiés à l’accompagnement des entreprises.

Nous passons notre temps à parler de l’Outre-Mer qui innove, il était donc impensable qu’un Hub Outre-Mer n’y soit pas !

Nous allons mettre en place une plateforme de services susceptible d’accélérer le développement commercial, les processus industriels et doper le développement de certaines startups.

Tout ce qui participe à la visibilité positive de nos territoires en matière entrepreneuriale est pertinent. Et disons-le franchement, on aime évoluer avec les meilleurs et Station F est un projet un peu fou, qui nous fait rêver !

Si je peux faire un selfie avec Xavier Niel en plus, alors là c’est Champomy (rires) !

Y aura-t-il une sélection ? Quels seront les critères ? Comment candidater ?

Nous partons sur un projet volontairement modeste la 1ère année avec une vingtaine de places disponibles en priorité pour les adhérents d’OMN. Les lauréats et finalistes du concours Innovation Outre-Mer se voient offrir des places (entre 3 et 6 mois) avec le soutien de la DIECFOM et son Délégué Jean-Marc Mormeck. Certaines candidatures spontanées sont toujours possibles si vous êtes vraiment une JEI via Outre-Mer Network.

Nous avons déjà beaucoup de dossiers.

Le must serait de pouvoir vraiment tisser des liens forts avec les technopôles ou institutionnels de l’ensemble des Outre-Mer liés à l’innovation. A ce titre, le partenariat noué avec NEXA (agence d’investissement de la Réunion) via nos dynamiques représentants Laurent Blériot et Gaston Bigey (Directeur général de NEXA) à la Réunion depuis de nombreuses années est excellent. Ainsi que celui noué avec la FTPE via Philippe Negouai (Directeur) en Martinique.

Quels seront les objectifs à atteindre via ce partenariat pour OMN ?

C’est simple. Nous voulons :

– Devenir un lieu de passage obligé pour l’innovation ultramarine qui transite par Paris ou l’Europe , à destination du continent africain ou asiatique. Nous souhaitons donner envie aux fonds d’investissement de mieux connaître cet Outre-Mer qui fait gagner la France.

– Dénicher les futurs José Jacques Gustave, Yann de Prince, Elisabeth Moreno, Olivier Laouchez, Henri Joseph, Angélique Zettor, Michel Calmo, Marcel Ravin.

– Voir de notre vivant une licorne française made in Outre-Mer.

– Préparer la nouvelle génération d’entrepreneurs ultramarins.

– Aider nos startups à changer le monde, leur monde et amener Xavier Niel et Roxanne Varza au Péyi ! (rires)

 

« Chaque génération a le choix d’accomplir ou trahir sa mission » Frantz Fanon

Chez OMN on a choisi la nôtre !

 

 

 

 

 

 

 

Poster un commentaire