aucun commentaire pour l'instant

L’#Outremer fabrique des spécialistes des jeux vidéos ?

Le mois dernier s’achevait la Paris Game Week qui a réuni durant 5 jours les différents acteurs du jeu vidéo. L’événement est devenu incontournable au fil des années et a rassemblé 307 000 visiteurs cette année. Selon le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciel de Loisirs), le marché du jeu vidéo pèserait 2.7 milliards d’euros en France en 2015. Mais qu’en est-il des acteurs ultramarins dans ce domaine ? Qui pourrait imaginer que ces territoires soient en réalité des terreaux favorables pour les amateurs de gametech ?

Bien qu’ancienne passionnée de jeux vidéos, j’aurais été dans l’incapacité de citer le nom d’un ultramarin issu de la #GameTech avant de débuter mes recherches pour ce post. Ce n’est désormais plus le cas. Raphaël Beaupied (MR. LEON), Saïdou Bernabé et Yoane Pavadé (PARALLEL 14), Julien Jean-Alexis (AGOOLOO STUDIOS), Loïc Ledoux (URANIOM), Wilhem Pujar (CLIPIFIRE), autant de noms à suivre, si vous vous intéressez un minimum au domaine et l’on peut dire une chose, ils envoient du bois !

Parallel14 pour se former

Screen-shot-2014-05-05-at-11.16.42-e1399306641723Il n’est désormais plus nécessaire de partir dans l’hexagone pour pouvoir se former dans le domaine grâce à Saïdou Bernabé et Yoane Pavadé, deux jeunes martiniquais qui ont créé PARALLEL 14, « la première école de formation supérieure privée caribéenne, spécialisée dans les domaines innovants du cinéma d’animation 3D, des effets spéciaux numériques et du jeu vidéo » au Lamentin, en Martinique. L’école propose deux types de formation : initiale en 4 ans ou continue pour les professionnels. Les deux fondateurs évoluent depuis 15 ans dans le domaine et ont eu l’opportunité de travailler sur des blockbusters tels que Underworld, Batman Dark Night, Moi Moche et Méchant ou encore le Hobbit. Le parrain de l’école n’est autre que Nicolas Prothais, animateur 3D chez Disney depuis 2012 (La Reine des Neiges, Les Nouveaux Héros, Zootopia, etc.).

twitter_circle-128 Parallel14

Agooloo Studios s’est créé une opportunité en rebondissant sur l’actualité

 logoagoolooC’est l’histoire un peu folle de Julien Jean-Alexis, originaire de la Martinique. Après des études en informatique, un passage dans le monde de la finance en tant que consultant et une carrière de musicien pro, il crée AGOOLOO STUDIOS (qui signifie glouton en créole et qui fait également référence au jeu Pac-Man). Son déclic : la parution des photos de François Hollande et Julie Gayet dans le magazine Closer, la rumeur sur Barack Obama et Beyoncé et le retrait du jeu Flappy Bird de l’AppStore. Ces histoires lui inspirent la création du jeu « Scooter of Love ». 2000 téléchargements plus tard, le studio est créé.

unnamed

La structure est également à l’origine du jeu « Soccer Dash », jeu d’arcade pour Android et IOS. Le scénario : Tony rêve de devenir le meilleur joueur du monde et pour ce faire, il décide de défier les meilleurs joueurs. L’histoire a pour point de départ Rio, au Brésil,  mais d’autres destinations verront le jour par la suite (Paris, Londres, Madrid). La mission des joueurs est de le mener le plus loin possible et d’obtenir le meilleur score en évitant ou en dégommant des obstacles et en marquant des buts.

Unknown

Julien Jean-Alexis a pour ambition de créer par la suite des applications à destination des ultramarins dans le but de promouvoir notre culture.

twitter_circle-128 Agooloo Studios

 

Uraniom fait de vous un héros !

Unknown

Nous en avons rêvé, URANIOM l’a fait !

Qui n’a jamais souhaité posséder son propre avatar pour pouvoir jouer à Fifa, Assassin’s Creed, The Witcher, Uncharted ou encore Tomb Raider ? Ce sera désormais chose possible grâce à cette société fondée par un jeune martiniquais de 29 ans, Loïc Ledoux.

Après des études au lycée Schoelcher de Fort-de-France, il poursuit ses études au sein du master entrepreneuriat de l’ESSEC. Il fondera dans un premier temps la société RedPro, société spécialisée dans l’impression 3D à partir de simples croquis ou photos. La société fera partie des lauréats du concours 101 projets organisé par Xavier Niel, Jean-François Granjon et Marc Simoncini.

Puis vint, la société URANIOM, société spécialisée dans la réalité virtuelle, une véritable pépite pour qui s’intéresse un minimum aux jeux vidéo. L’objectif est simple : offrir la possibilité aux gamers de créer leur double virtuel ou avatar, avec une tablette équipée d’un capteur 3D qui permettra d’effecteur un scan.

uraniom-technologie-heros-jeu-94713-600x315

Les compétences de la société ne sont pas passées inaperçues puisque Loïc Ledoux a été convié à participer au salon Laval Virtual qui est LE salon de référence de la réalité virtuelle et à la Paris Game Week.

twitter_circle-128 Uraniom

 

Clipifire extrait des mini-clips de jeux vidéos

clipifire_squared

Avec son site web CLIPIFIRE, Wilhem Pujar originaire de la Martinique, propose en quelques clics de créer des Gifs HD et des mini clips à partir de vidéo game play sur Youtube et de pouvoir les exporter sur les réseaux sociaux et/ou différentes plateformes (sites web, forums, etc.). Une véritable aubaine pour la promotion de jeux vidéos ou encore pour les blogueurs jeux vidéo.

twitter_circle-128 Clipifire

twitter_circle-128 Wilhem Pujar

Mr. Leon vous donne les clés du marché français

image-5642337d95ab1-default

Enfin, Raphael Beaupied a lancé Mr. LEON, service qui offre la possibilité de traduire des jeux vidéo en français.

twitter_circle-128 Raphael Beaupied

 

Ce rapide panorama montre que le secteur pourrait être une véritable opportunité pour nos territoires insulaires :

  • en proposant ce type d’orientation à des gamers amateurs
  • en donnant des outils et des moyens pour développer la filière
  • en valorisant des modèles d’inspiration.

Qu’en pensez-vous ?

PS / Même si l’article met principalement en lumière des Martiniquais, nous sommes en recherche d’autres noms issus de territoires ultramarins. N’hésitez pas !

Poster un commentaire